Le soufisme est une voie de connaissance de soi et de sagesse. Elle nous invite à nous tourner vers notre coeur, à écouter en profondeur, à transcender le Moi, à permettre à l’amour divin de se répandre en nous et rayonner, à sentir le souffle divin, nos battements de coeur, le sang qui circule, les cellules qui jubilent… à honorer le vivant, la multiplicité dans l’unicité, la grande famille nommée l’humanité.

La Danse Derviches tourneur est une des pratiques soufis. C’est une prière, un mouvement pour la paix, qui implique tout notre être; corps, esprit et âme. Notre axe vertical nous relie entre terre et ciel et l’axe horizontal nous relie entre nous, par nos coeurs. Une main reçoit, l’autre donne. La concentration permet la détente. Reliés aux planètes et aux atomes, du plus grand au plus petit, nous sommes tournés.

Les femmes, par leur nature, connaissent ce cercle infini. Nous connaissons la vie dans l’invisible, tout aussi réel que le visible. Nous sommes des initiatrices spirituelles, des porteuses de vie. C’est en donnant aux femmes leur juste place, qu’elles puissent offrir leur sagesse en toute tranquillité et que la terre entière puisse en profiter pour aller ensemble, hommes et femmes, vers la paix.

Le monde va mal et nous sommes tous concernés. La terre se révolte et nous souffrons avec elle. Un changement de conscience s’impose et les femmes ont une responsabilité en matière de sagesse. Nous pouvons apporter à la société notre sens inné de lien, d’harmonie, de beauté, d’amour inconditionnel et de générosité ainsi que notre courage à traverser la douleur, à se soutenir quand les temps sont rudes.

Le faussé entre musulmans et non musulmans ont grandis ces derniers temps, premièrement par une manque de spiritualité aussi bien dans l’Islam que dans la société occidentale. Nos coeurs souffrent des préjugés, des conditionnements, des incompréhensions, des peurs et des barrières psychiques, tous obstacles à la paix. Pour aller vers la paix, nous sommes tous invités à polir nos coeurs, à les faire briller, à élever nos esprits et à ramener la lumière dans la matière.

Le Mouvement pour la Paix découle de La Maison de la Paix à Vienne en Autriche où enseigne Fawzia al Rawi, guide soufi d’origine irakienne et autrichienne, est la source de plus de 400 femmes occidentales et orientales.

Voir pour information: http://www.fawzia-al-rawi.com/en/about/ et http://www.haus-des-friedens.at